Posted in Panorama-Cinéma

Chronique : Cinéma d’action part II

“Car une chose est d’apprendre à regarder les films « en professionnel » – pour vérifier d’ailleurs que ce sont eux qui nous regardent de moins en moins – et une autre est de vivre avec ceux qui nous ont regardés grandir et qui nous ont vus, otages précoces de notre biographie à venir, déjà empêtrés dans les rets de notre histoire.” Serge Daney

Chronique : Cinéma d’action part II Posted on 4 décembre 2014Leave a comment

“Car une chose est d’apprendre à regarder les films « en professionnel » – pour vérifier d’ailleurs que ce sont eux qui nous regardent de moins en moins – et une autre est de vivre avec ceux qui nous ont regardés grandir et qui nous ont vus, otages précoces de notre biographie à venir, déjà empêtrés dans les rets de notre histoire.” Serge Daney

La deuxième (et dernière) partie de ma chronique sur le cinéma d’action pour Panorama-Cinéma, de la fin des gros bras jusqu’à Paul Greengrass, avec un aperçu de la politique d’acteur de Sylvester Stallone. Ouf! Ai-je envie de dire, ça m’a tracassé longtemps tout cela. L’aspect politique n’est pas mon fort normalement, mais je suis bien content de l’avoir emprunté, ce qui m’a permis d’aborder ce corpus selon un angle que j’aurais négligé autrement. L’avantage d’écrire pour les autres : se sortir de soi-même pour mieux y revenir!

“Car une chose est d’apprendre à regarder les films « en professionnel » – pour vérifier d’ailleurs que ce sont eux qui nous regardent de moins en moins – et une autre est de vivre avec ceux qui nous ont regardés grandir et qui nous ont vus, otages précoces de notre biographie à venir, déjà empêtrés dans les rets de notre histoire.” Serge Daney

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *