Posted in Panorama-Cinéma

Critique : À l’Ouest des Rails

“Car une chose est d’apprendre à regarder les films « en professionnel » – pour vérifier d’ailleurs que ce sont eux qui nous regardent de moins en moins – et une autre est de vivre avec ceux qui nous ont regardés grandir et qui nous ont vus, otages précoces de notre biographie à venir, déjà empêtrés dans les rets de notre histoire.” Serge Daney

Critique : À l’Ouest des Rails Posted on 22 décembre 2014Leave a comment

“Car une chose est d’apprendre à regarder les films « en professionnel » – pour vérifier d’ailleurs que ce sont eux qui nous regardent de moins en moins – et une autre est de vivre avec ceux qui nous ont regardés grandir et qui nous ont vus, otages précoces de notre biographie à venir, déjà empêtrés dans les rets de notre histoire.” Serge Daney

Pour Panorama-Cinéma, ma critique d’À l’Ouest des Rails de Wang Bing, un grand, grand chef d’œuvre, le meilleur film de ce jeune vingt-et-unième siècle oserai-je dire, le plus essentiel en tout cas (rien de moins!)

J’avais des choses à rajouter à ce sujet en ces eaux personnelles, mais ce sera pour une autre fois : la maladie assaille ma maisonnée, alors je n’ai pas trop de temps pour l’écriture. Notons tout de même qu’il s’agit du film parfait pour conclure cette année Du Cinématographe en ce qu’il résume ce qui a été le fil conducteur de mes idées depuis janvier dernier, les Juste un Film (c’est l’envers total de The Act of Killing), et me permet de revenir sur mon texte de Filmer au Présent. Il n’y manque que Tom Cruise! (Sur lui aussi je devrais revenir bientôt, après avoir vu de nouveaux films qui peaufinent ma perception de The Edge of Tomorrow).

“Car une chose est d’apprendre à regarder les films « en professionnel » – pour vérifier d’ailleurs que ce sont eux qui nous regardent de moins en moins – et une autre est de vivre avec ceux qui nous ont regardés grandir et qui nous ont vus, otages précoces de notre biographie à venir, déjà empêtrés dans les rets de notre histoire.” Serge Daney

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *