Posted in Panorama-Cinéma

Chronique : Après le cinéma, le cinéma

“Car une chose est d’apprendre à regarder les films « en professionnel » – pour vérifier d’ailleurs que ce sont eux qui nous regardent de moins en moins – et une autre est de vivre avec ceux qui nous ont regardés grandir et qui nous ont vus, otages précoces de notre biographie à venir, déjà empêtrés dans les rets de notre histoire.” Serge Daney

Chronique : Après le cinéma, le cinéma Posted on 21 août 2015Leave a comment

“Car une chose est d’apprendre à regarder les films « en professionnel » – pour vérifier d’ailleurs que ce sont eux qui nous regardent de moins en moins – et une autre est de vivre avec ceux qui nous ont regardés grandir et qui nous ont vus, otages précoces de notre biographie à venir, déjà empêtrés dans les rets de notre histoire.” Serge Daney

Troisième et dernière partie de ma série Un monde passé, pour Panorama-Cinéma, sur The Matrix et l’entrée officielle d’Hollywood dans l’ère numérique. J’ai un gros paquet de retailles après ces articles, je vais essayer de réorganiser cela en un texte complément ici, d’aspect plus philosophique. Je voudrais résoudre cette question : si, pour Stanley Cavell, le cinéma, en tant que monde passé, était “une image mouvante du scepticisme”, qu’est-ce que l’image numérique?

“Car une chose est d’apprendre à regarder les films « en professionnel » – pour vérifier d’ailleurs que ce sont eux qui nous regardent de moins en moins – et une autre est de vivre avec ceux qui nous ont regardés grandir et qui nous ont vus, otages précoces de notre biographie à venir, déjà empêtrés dans les rets de notre histoire.” Serge Daney

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *