Mois : juillet 2017

24 juillet 2017

Nouvelle décennie pour Tom Cruise, avec ces deux films de 1992 : le premier est plutôt insignifiant, Eyes Wide Shut sera le seul grand film (immense plutôt) avec le couple de l’heure, mais le second, admirable, amorce une nouvelle phase dans sa carrière. Mes notes :

20 juillet 2017

Cas fascinant de rencontre entre un auteur et une star : pour Oliver Stone, le drame de Ron Kovic est d’avoir perdu l’usage de son pénis, alors que pour Tom Cruise, la perte des jambes est beaucoup plus signifiante (même si en 1989 il n’était pas encore réputé pour sa course). Plus de détails ci bas, disons seulement en intro que ce Born on the Fourth of July est remarquable (les quinze minutes au Vietnam sont plus fortes que tout ce que l’on trouve dans le Platoon du même Stone), et le film est porté par une interprétation tout autant remarquable de Tom Cruise (né le 3 juillet : nous pourrions en faire un commentaire sur la star et son personnage, la star qui est presque son personnage, qui s’y confond mais pas tout à fait).

17 juillet 2017

Deux films sortis la même année mais qui ne saurait être plus différents : le premier est un pur navet, sans doute le pire film de Tom Cruise, et le second un grand film, malgré quelques problèmes. Mes notes ci-dessous :

13 juillet 2017

Immédiatement après Top Gun, le « Tom Cruise movie » atteint son apogée avec cette suite de The Hustler, Martin Scorsese offrant ici la meilleure variation du « jeune arrogant talentueux qui grâce à un mentor parvient à canaliser son énergie dans une direction moins irresponsable » (avant, donc, que ce scénario commence à sentir la formule). Après l’immense succès de Top Gun, les producteurs ne voulaient qu’une chose, une suite, mais Tom refusait, il préférait aller jouer avec Paul Newman et Scorsese. Voilà tout ce qui sépare le Tom de 1986 et celui d’aujourd’hui : son prochain projet, annoncé récemment, c’est ce Top Gun 2 qu’il a écarté plusieurs fois auparavant, et il n’y a pas de Scorsese en vue dans un avenir prochain. Quelques notes :

12 juillet 2017
7 juillet 2017

Ok, the « Tom Cruise movie » des années 80 ? Pas son meilleur, mais sûrement le plus iconique, celui qui assoit son statut de star. Remarquons d’abord que Tom Cruise a participé de près au film, il a retravaillé la première mouture du scénario que lui avait présenté Simpson/Bruckheimer pour développer notamment le drame de son personnage, alors Tom Cruise est en partie l’auteur du scénario-type du Tom Cruise movie, pas seulement son acteur (il continuera par la suite de collaborer à ses scénarios et de surveiller de près le tournage). Quelques notes :

6 juillet 2017

Tom Cruise devient Tom Cruise – oui, c’est le film qui fait de lui une star, mais ça demeure un rôle assez unique dans sa carrière puisque son personnage-type (celui qu’on retrouvera dans Top Gun ou Rain Man) ne se manifeste qu’à quelques moments clés. Quelques remarques :

4 juillet 2017