Critique : Dunkirk

Eh, quelle surprise, un texte qui n’est pas sur Tom Cruise! Mais c’est une critique qui se veut un exercice de style très cavellien, alors on n’est pas loin… En tout cas, je n’ai pas beaucoup aimé, ça ce n’est pas une surprise, et je tente une explication de mon indifférence face à Christopher Nolan. Pour Panorama-cinéma.

Sylvain Lavallée Écrit par :

"Car une chose est d’apprendre à regarder les films « en professionnel » - pour vérifier d’ailleurs que ce sont eux qui nous regardent de moins en moins - et une autre est de vivre avec ceux qui nous ont regardés grandir et qui nous ont vus, otages précoces de notre biographie à venir, déjà empêtrés dans les rets de notre histoire." Serge Daney

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *