Étiquette : Apichatpong Weerasethakul

7 novembre 2015
25 février 2015
16 mars 2012

(Paru sur le blogue de Séquences.) J’ai écrit souvent ici que la critique est l’expérience d’une œuvre, sans réellement définir ce que j’entendais par « expérience », et je me demandais cette semaine à quel point la…

29 octobre 2010

(Paru sur le blogue de Séquences.) Je vous ai rabattu les oreilles à quelques reprises ici sur le dernier film d’Apichatpong Weerasethakul, cet Oncle Boonmee palmé à Cannes cette année, d’abord pour parler d’une réception…

15 octobre 2010

(Paru sur le blogue de Séquences.) Je dois ma cinéphilie à deux institutions montréalaises : la Cinémathèque québécoise, où j’ai dormi bien souvent (je ne sais pas pourquoi, mais peu importe la qualité du film et…

3 septembre 2010

(Paru sur le blogue de Séquences.) J’ai déjà abordé auparavant les réactions critiques entourant l’annonce du récipiendaire de la palme d’or au dernier Festival de Cannes, Oncle Boonmee d’Apichatpong Weerasethakul. Il vaut la peine de…

28 mai 2010

(Paru sur le blogue de Séquences. Décembre 2014 : ça rejoint ce que je disais encore dans mon dernier texte.) Et voilà, Apichatpong Weerasethakul a remporté les hauts honneurs à Cannes cette année. J’écrivais la…

30 décembre 2009

Suite et conclusion donc : In The Mood For Love (2000, Wong Kar-Wai) Parlant de Bergman, Godard disait qu’il y a certains films pour lesquels on n’a qu’envie de dire : « C’est le plus…