Étiquette : langage

31 octobre 2015
6 novembre 2014

Pas de doute pour moi que le dernier film de Jean-Luc Godard est l’un des films les plus importants de l’année – mais je serais incapable d’en parler! Je me suis fait avoir : Film…

10 août 2014

Parlons de Boyhood. Sujet inévitable, il n’y a pas tous les jours des chefs-d’œuvre sur nos écrans – mais ne parlons pas vraiment de Boyhood, parce que je ne sais pas encore comment m’y prendre…

22 juin 2012

(Paru sur le blogue de Séquences.) À l’aube de Fantasia, il faut bien parler un peu de cinéma fantastique : je suis depuis quelque temps plongé dans une rétrospective de John Carpenter, un cinéaste que j’ai…

27 avril 2012

(Paru sur le blogue de Séquences.) Qu’est-ce qu’un film « cinématographique »? Lorsque utilisé dans une critique, ce mot semble signaler une qualité de l’œuvre, mais il est assez difficile de comprendre ce qu’il signifie vraiment. J’ai l’impression qu’une…

13 octobre 2011

(Investigations cinématographiques, fin. Paru sur le blogue de Séquences.) Je ne pensais pas écrire une conclusion officielle à cette investigation, tenter d’en résumer la teneur, puisque, comme je l’ai déjà noté, les résultats de l’enquête…

1 octobre 2011

(Investigations cinématographiques, suite. Paru sur le blogue de Séquences.) Je n’ai pas eu le choix, après avoir rencontré la semaine dernière cet homme indescriptiblement ordinaire, je devais retourner en arrière et relire tout ce que…

23 septembre 2011

(Investigations cinématographiques, suite. Paru sur le blogue de Séquences.) Avant tout, il me faut revenir sur ce steak, celui qui traînait entre Cary Grant et Jean Arthur dans Only Angels Have Wings. Car à bien…

9 septembre 2011

(Investigations cinématographiques, suite. Paru sur le blogue de Séquences.) Enfin! Vous me pardonnerez ces excès syntaxiques, mais comment exprimer autrement ma liberté reconquise? J’ai besoin de laisser paraître mon exultation et rien de mieux pour…

2 septembre 2011

(Investigations cinématographiques, suite. Paru sur le blogue de Séquences.) Ouf… Voilà en une exclamation essoufflée ce qui résume ma semaine, un Grant-o-Thon intense m’ayant fait naviguer sur des émotions bien contradictoires : du plaisir, bien sûr,…